Login

Association Française pour l'Étude du Sol

Ardon, Orléans Cedex 2, France

1x2 gaming slots for free https://onlineslots.money/games/1x2-gaming/

Evolution générale des activités

De sa création à nos jours, on peut dégager 3 périodes dans l'évolution générale de l'Association.

De 1934 à 1939

Une phase de démarrage : l'Association connaît un vif essor et une activité dense.
C'est la section 1 (Genèse) qui déploie la plus grande activité, reposant sur une vision synthétique et naturaliste de la Science du Sol : elle contribue très fortement à la diffusion des idées «pédologiques» et au développement de la Pédologie en tant que Science à part entière.
L'élan de cette période est stoppé du fait de la guerre, et l'AFES se relève lentement et difficilement de cette coupure puisque son activité ne reprend qu'en 1947.

De 1947 à 1967-70

Une phase de reprise et de développement.
L'occasion en est l'organisation, en 1947, de la «Conférence de Pédologie méditerranéenne» (Montpellier-Alger).

Les mentalités ayant changé, les sections techniques disparaissent, et l'activité de l'Association se manifeste essentiellement à travers ses sections régionales, Nord Ouest, Massif Central et Algérie, puis Bourgogne, Alsace et Sud Ouest à partir de 1960.

Les sections régionales réalisent un gros travail d'inventaire typologique des sols dans différentes régions naturelles ou terroirs, organisent des réunions de communications en salle ou de tournées sur le terrain, tandis que l'activité nationale se limite à l'Assemblée Générale annuelle à Paris, accompagnée d'une ou deux communications.

Cette période extrêmement féconde, au niveau français, sur le plan intellectuel, est marquée par plusieurs évènements importants, dont, en particulier, l'organisation du 6ième Congrès Mondial de la Science du Sol à Paris en 1956, et la parution à partir de 1963 d'une revue scientifique « Science du Sol » qui complète le bulletin régulier de l'AFES.

Elle a permis d'asseoir et d'approfondir les concepts généraux de la Pédologie et de les étendre, à la fois, aux Sciences de la Terre et à l'Agronomie.
Sur le plan pratique, ceci s'est traduit par la mise en oeuvre et la promotion d'opérations de cartographie et de classification pédologique (cartographie des sols de France au 1/1 000 000 ; création dans le cadre de l'INRA du Service d'Etude des Sols et de la Carte Pédologique de France ; Classification française des Sols CPCS 1967).

A partir de 1967-70

l'Association prend une autre dimension, principalement au niveau des des séances scientifiques. De nombreux thèmes sont abordés, tant pédologiques qu'appliqués.

Au niveau régional

Un gros travail d'information et de coordination est réalisé par les sections régionales existantes ou nouvellement crées, tant sur l'inventaire typologique des sols que sur les problèmes de leur gestion et de leur conservation, au moyen d'une part de réunions en salle, d'autre part d'excursions sur le terrain.

Les communautés scientifique et technique sont également touchées par 2 publications trimestrielles éditées par l'Association :
  • la Lettre de l'Association, depuis 1984 ; c'est un journal de liaison et d'information de tous les événements susceptibles d'intéresser tous les membres de l'Association,
  • la revue Etude et Gestion des Sols, qui a remplacé en 1994 la revue Science du Sol. Publication scientifique destinée à un large public, diffusée aux abonnés, cette revue publie des travaux originaux à finalité appliquée, des synthèses de portée générale, mais aussi des résultats d'expérimentation, d'aménagement, de gestion et de conservation des sols.

Au niveau national

les réunions et manifestations scientifiques se sont multipliées et ouvertes sur des thèmes plus environnementaux.
A partir de 1989, le Congrès national de l'Association se tient tous les 18 mois.
Des colloques nationaux, des sessions des Groupes de travail, ainsi que le parrainage et la participation à des réunions d'autres groupes et sociétés savantes sont assurés.
La promotion des travaux d'inventaire est poursuivie (tout en évoluant avec les objectifs de la discipline), dans une optique de suivi de paramètres des sols (publication de la première synthèse nationale des analyses de terre, 1998) ; les travaux de révision de la classification des sols ont abouti à un nouveau référentiel pédologique plus souple.

Au niveau international

l'Association Française pour l'Etude du Sol, affiliée à l'AISS dès sa création en 1934, a organisé et organise de nombreuses réunions internationales :
  • congrès mondiaux, comme la Conférence de Pédologie méditerranéenne (1947), le 6ème Congrès AISS (Paris, 1956) et la Réunion Internationale de Micromorphologie des Sols (Paris, 1985),
  • colloques thématiques tels que le Symposium International sur le Soufre en Agriculture (Versailles, 1970), le Colloque «Humus-Azote» (Reims, 1981), le colloque européen «Fonctionnement hydrique et comportement des sols» (Dijon, 1984), ou la table ronde internationale sur les «Podzols et la Podzolisation» (Poitiers, 1986)...

the best online casinos